accueil Édito

Édito

Édito du 30 octobre

Avec ce numéro aussi riche que varié, DESaCORPS s’engage sur la dernière ligne droite vers les 50es Journées de l’ECF. Vous avez sans doute entendu parler de l’événement éditorial qu’est la parution récente d’Ornicar ?...

Édito du 27 octobre

À l’attentat, l’apposition du sexuel flèche qu’il y a contiguïté de l’acception collective avec le singulier. Collectivement, l’attentat c’est connu ; collectivement, le sexuel bien plus rarement, sinon en ses déclinaisons parfois religieuses. L’écrire...

Édito du 23 octobre

Que leur rapport ne s’écrive pas rend le rapport entre les sexes impossible. À chercher une écriture à cet impossible, nous nous fourvoyons dans la rencontre. Nous la voilons plus ou moins...

Édito du 20 octobre 

En ce début de vacances de Toussaint, qui prend à présent les couleurs d’Halloween pour les petits Français, c’est un DESaCORPS hanté de multiples figures maléfiques que vous allez parcourir. Si les enfants aiment se...

Édito du 16 octobre

Aujourd’hui, DESaCORPS met à l’honneur les Cartels dits « fulgurants ». Fulgurants quant à leur durée qui va de courte à très courte ! Une certaine hâte anime celles et ceux qui, portés par l’élan et le tempo...

Édito du 13 octobre

Cette semaine, nous vous proposons cinq textes particulièrement forts qui questionnent la responsabilité, le politique et la jouissance. Ils reposent sur une œuvre littéraire, un texte philosophique ou une œuvre musicale. Claude Parchiliniak s'appuie sur...

Édito du 9 octobre 2020

Écrire, c’est toujours à partir d’une question, de ce qui fait énigme. Dans ce numéro de DESaCORPS du vendredi, vous allez découvrir trois textes qui nous enseignent : Yves-Claude Stavy pour Éclats de savoir, Marine...

Édito du 6 octobre

Au programme pour ce nouveau DESaCORPS, 4 œuvres littéraires passées au crible par des psychanalystes. Les voici : Nue, de Jean-Philippe Toussaint, L’empreinte, d’Alexandria Marzano-Lesnevich, Lettre d’une inconnue, de Stefan Zweig, et enfin Les...

Édito du 2 octobre 2020

C’est par un pronom personnel tonique, celui de la deuxième personne du singulier suivi d’un point d’exclamation que Jacqueline Dhéret propose d’attraper ce qui fait attentat pour le sujet : Toi ! Prenant comme...

Édito du 29 septembre 2020

Vous allez découvrir dans ce numéro spécial « Art » de DESaCORPS, trois textes qui vont vous ravir par leur analyse extrêmement fine d’œuvres artistiques, d’œuvres qui provoquent un émoi chez le spectateur, une jouissance, un...

Dernières publications

Suivez-nous !

982FansLike
665FollowersFollow
2,624FollowersFollow